Mémoire Algérienne Index du Forum

Mémoire Algérienne
Pour que nul n'oublie !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Décés de Ahmed Benchérif

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Mémoire Algérienne Index du Forum -> memoire algerienne -> Nécrologie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Abdelaziz Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2012
Messages: 5 132
Localisation: Algérie

MessagePosté le: Sam 28 Juil - 21:21 (2018)    Sujet du message: Décés de Ahmed Benchérif Répondre en citant



Le moudjahid et colonel à la retraite Ahmed Bencherif est décédé samedi 21 juillet 2018 à l’âge de 91 ans, dans un hôpital à Paris où il avait subi une intervention chirurgicale. Selon sa dernière volonté, il a été enterré aux côtés de son père et de sa mère au cimetière de Ain Maabed à Hassi Bahbah, dans la wilaya de Djelfa.

Connu pour son franc-parler et son caractère entier, il s’est violemment attaqué, à la veille de la présidentielle de 2014, au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et son entourage. «Ceux qui appellent à voter pour un 4e mandat sont, ou des malades, ou des béni oui-oui, ou des traîtres», avait-il lancé lors d’une conférence de presse qu’il a animée au siège de campagne d’Ali Benflis à qui il avait déclaré son soutien. Il s’en est également pris au président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, lui reprochant d’avoir accepté le dossier du candidat Bouteflika. «Honte sur vous, Monsieur Medelci ! Ayez au moins la dignité de reconnaître vos fautes, vous qui avez déclaré sur une chaîne de télé française que le 4e mandat était une blague !», s’est-il insurgé.

Auteur d’un témoignage saisissant : Fadjr el-machâti, (L’Aube des mechtas), Bencherif a aussi apporté son témoignage, avec un certain panache qu’on lui reconnait, dans l’affaire du déterrement des ossements des colonels Amirouche et Si El-Houes, en avouant avoir reçu l’ordre de Boumediene, alors ministre de la Défense nationale, de les déterrer et de les conserver dans des cercueils, dans les caves d’une caserne de la gendarmerie. Les dépouilles des deux héros de la Révolution seront ré-inhumées, au carré des martyrs, au début des années 1980, sur un ordre du président Chadli Bendjedid.

http://memoire.vraiforum.com/t3591-Ahmed-Bench-rif.htm#p5739


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 28 Juil - 21:21 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Mémoire Algérienne Index du Forum -> memoire algerienne -> Nécrologie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com